« Avec 36 mesures spécifiques, le Conseil Fédéral veut assurer la qualité de vie, renforcer l’égalité des chances, améliorer la qualité de l’approvisionnement et apporter plus de transparence. « (Source OFSP)

En parallèle, les homes pour personnes âgées doivent livrer de plus en plus de données et sont confrontés à l’un de leur plus grande défi : La «digitalisation en 2020 » Les statistiques montrent qu’environ 60% des homes pour personnes âgées comptent moins de 60 places longues durées et 25 % des homes ont moins de 25 places.

Les petits homes des montagnes sont particulièrement menacés dans leur existence par l’augmentation des coûts et les demandes d’être de plus de transparents dans les chiffres.

·         La digitalisation complexe à venir va les contraindre à un problème financier supplémentaire car, ils n’ont pas ou très peu de compétences informatiques. Eventuellement un technicien avec quelques vagues notions de base.

·         L’infrastructure correcte est très difficile à choisir.

·         Compte tenu du nombre de technologies et de constructeurs présents sur le marché et il n’est ait pas aisé pour une un home d’avoir la capacité humaine de pouvoir gérer un projet de « digitalisation ».

·         Le manque de personnel médical aussi des contraintes supplémentaires.

·         De plus, fin 2017, Swisscom a annoncé le remplacement de la téléphonie conventionnelle par le protocole IP (All-Over-IP). Ceci nécessite souvent le changement complet du central téléphonique.

Les compétences informatiques nécessaires dans le cadre de cette digitalisation ne peuvent être exigées des directeurs de homes, ni d’un seul informaticien, pour autant qu’il existe.

Hôtellerie, soins, tarifs, finance, bâtiment représentent déjà suffisamment de défis au quotidien à gérer.

·         Nous ne voulons pas que les personnes âgées des montagnes passent leurs dernières années dans la plaine.

·         Nous ne voulons pas que les personnes âgées atteintes de démence soit enfermées ou fortement médicamentées dès leurs premiers jours.

·         Nous voulons que les personnes âgées atteintes de démence puissent profiter d’une bonne qualité de vie.

·         Nous voulons que les directeurs de homes ne se fassent plus de soucis avec les résidents qui quittent inopinément l’institution.

·         Nous ne voulons pas que les homes restent aux vieilles technologies alors que le monde moderne se base de plus en plus sur les techniques du WiFi, du Bluetooth et des smartphones.

En tant que société valaisanne nous sommes très concernés par les villages des montagnes. Ces derniers appartiennent à nos traditions.
Nous éprouvons le besoin de soutenir les homes
pour personnes âgées Suisses dans ces conditions difficiles à venir.

C’est pour cette raison que nous avons parcourue la moitié du monde afin de ramener en Europe les plus récentes innovations notamment de Norvège et de Corée après une analyse approfondie des partenaires potentiels.

Nous pouvons fournir la totalité de l’informatique d’un home pour personnes âgées a des conditions financières que même les plus petites institutions peuvent se permettre.
Les thèmes suivants ne seront plus des casse-têtes pour vous : L’anti-errance, l’appel malade mobile et géolocalisé, le dossier électronique des patients, le logiciel d’administration du home, la téléphonie, les cockpit (Business Intelligence) et les réseaux sans fils WiFi.

La digitalisation complète de votre institution avec tous les certificats nécessaires à un rapport qualité-prix sans égal sur le marché actuellement.


Nous confirmons

GRACE à l’innovation et à l’informatique complète par une seule société, nous pouvons apporter une aide précieuse au maintien des homes de petite et moyenne taille aussi bien à court qu’à moyen terme. Nous utilisons les dernières technologies du monde informatique comme Bluetooth, WiFi, la téléphonie mobile sur IP et l’utilisation des smartphones comme outil de travail.

Les personnes atteintes de démence peuvent continuer à rester en compagnie des autres résidents avec une bonne qualité de vie et d’indépendance. Dès qu’ils quittent les périmètres définis, le personnel soignant reçoit immédiatement une alarme indiquant l’endroit précis où la fuite a lieu. Etique et morale sont respectées et pendant des mois les personnes souffrant de démence n’ont pas besoin d’être « enfermées » ou « médicalisées » gardant ainsi leur indépendance et leur dignité.

Chez LPS Defence, les aspects éthiques et des droits de l’homme sont une priorité quotidienne. Ceci ne se trouve pas seulement sur le papier, mais nous l’appliquons tous les jours dans la réalité de notre travail. Aujourd’hui les technologies comme la géolocalisation INDOOR, les réseaux WiFi et les smartphones, peuvent aider grandement et éthiquement dans la qualité de vie des personnes âgées. Où préférez-vous que votre grand-maman soit totalement « médicalisée » ou alors enfermée dans une unité Alzheimer ?

Nous non.

Êtes-vous intéressé à par nos produits et services pour les institutions de personnes âgées ?

Ou avez-vous besoin d’un consultant ou d’un contrôleur pour vous aider dans la consolidation financière annuelle de votre EMS ou de votre hôpital ?

Alors prenez contact avec nous sous sans engagement :  contact@lps-defence.com 

 

 

 

HEALTHCAREwireless®  et SENIORwireless® sont des marques déposées à l’échelle internationale

Tous droits réservés.

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer